Le marais.

La préparation du marais

Dès le mois de février, l’entretien des marais reprend. Lionel reproduit chaque année les gestes manuels.

Le temps est compté, il faut avoir préparé les bassins de chauffe fin Avril pour ne pas rater le démarrage de la saison.

La préparation des œillets (bassins de récolte) s’effectue au fur et à mesure de la montée en salinité.

Le travail de l’argile au bon stade garantira la qualité du sel.

La récolte du sel

L’été est là, La récolte va commencer.

Sous l’effet du soleil et du vent, La Fleur de Sel se forme à la surface de l’œillet, le gros sel cristallise  dans le fond du bassin.

Dès la récolte, la sélection  commence. Françoise ne cueille que La belle Fleur de Sel, de vent d’est ou d’ouest peu importe, pourvu qu’elle Soit fine et blanche.

Quand la fine couche de fleur de Sel est enlevée, Lionel entre en scène. Avec son las, il fait rouler le gros sel sur le fond. De la maîtrise du geste assurera la pureté du sel.

Notre objectif : produire un sel de qualité.

A l'atelier

Dans l’atelier à St Molf,  après un simple égouttage naturel, tout notre Sel est tamisé et trié manuellement, par nos soins.

Il n’y a aucun ajout, ni aucun traitement.

L’alliance d’un savoir faire millénaire et de « juste ce qu’il faut de technologie permet à nos produits  d’être reconnus par les plus grands chefs